Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/extension.inc:26) in /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/includes/sessions.php on line 254

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/extension.inc:26) in /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/includes/sessions.php on line 255

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/extension.inc:26) in /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/includes/page_header.php on line 483

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/extension.inc:26) in /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/includes/page_header.php on line 485

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/extension.inc:26) in /mnt/105/sdb/8/0/forumcapes/includes/page_header.php on line 486
:: Voir le sujet - Jamais admissible au capes, faut il abandonner croyez vous?
 Index du Forum
Forum Capes
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jamais admissible au capes, faut il abandonner croyez vous?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> News - ArtsPlas
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hello
Membre actif
Membre actif


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 33
Localisation: Dans les nuages

Emploi: étudiante

MessagePosté le: 02 Juil 2009, 22:24    Sujet du message: Jamais admissible au capes, faut il abandonner croyez vous? Répondre en citant

Plusieurs tentatives, jamais admissible... y'a t-il des gens dans ce mm cas, qui finalement l'on qd mm eu? Ou trouvez vous la motivation? Sinon, vers quoi ceux qui ont ratés ce sont -il réorientés, les apl étant légèrement bouchés ( à part prof ). Merci ! Razz
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lolita
Super Posteur
Super Posteur


Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 246



MessagePosté le: 02 Juil 2009, 22:27    Sujet du message: Répondre en citant

DIABLANGE AU TABLEAU Laughing
_________________
2008/2009 Capes et Agrégation arts plastiques... 1ere tentative... Admise!
2009/2010 Stage en responsabilité à Beauvais
2010/2011 Paris 1 La Sorbonne, contrat signé !! mazeltov!!
2011/2012 Paris 1 La Sorbonne + PRAG à Lille III.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
andy.mc
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 14 Juin 2008
Messages: 154


Emploi: Etudiant

MessagePosté le: 02 Juil 2009, 22:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que tu met l'accent sur une douloureuse mais néanmoins évidente question qui ce joue au travers du concours, tt mettre en jeu ds un concours.. et que faire au delà de ça..
je crois que l'on ne parle pas assez de ce que représente un tel concours, et puis une fois dedans on est embarqué..

je crois néanmoins que pr les courageux, il ne faut pas lacher l'affaire et croire en soi, c important,
aprés il faut aussi rester lucide, et tenté de voir si vraiment ce métier est fait pr ns et ne pas hésiter a vite changer d'orientation, c un concours qui débouche sur un métier, il ne faut pas l'oublier je pense...
qt aux autres débouchés... vaste question, il y a d'autre concours... ou des métiers plus "technique", de fabrication ou autre... mais c vrai que tt ça est complexe, je pense k'il ne faut hésité a bcp lire sur tte les possibilités a notre portées, bien souvent on ne connais pas les débouchés, ou l'on pourrais davantage s'épanouir...

mais je crois que si vraiment on sent que l'on est au niveau, que vraiment c notre métier il faut s'accrocher, le travail fini tjs par payer un jour!! Arrow
courage a vous tous! accrochez vous!! Exclamation Exclamation Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
diablange
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 148
Localisation: 75

Emploi: bientôt PLC2

MessagePosté le: 02 Juil 2009, 23:53    Sujet du message: Répondre en citant

Pour répondre à l’appel, en effet j’ai passé les epréuves du Capes 3 fois sans être admissible, parfois ça s’set joué de peu, parfois même pas . Mais voilà au quatrième fois admis avec un joli 18 à l’oral qui m’a permis d’être sur la liste. (Qu’est-ce que ça fait du bien de s’en vanter à côté d’autres notes beaucoup moins radieuses !!)
Comment j’ai trouvé ma motivation, c’est un peu difficile à résumer mais il faut d’abord y croire. Et comme j’ai dit dans un autre post, j’étais prête à le repasser encore plein d’autres fois (il faut même s’obstiner), en espérant de l’avoir avant l’âge de la retraite quand même…
Et puis une année de formation avec le **** (ou mieux iufm) suffit aussi pour se rendre compte des lacunes et des faiblesses auxquels il faut remédier. Cela dit ce ne sont pas les cours mais les corrections de son propre travail qui font avancer, ne pas rejeter les mauvaises notes mais se remettre en question pour avancer !!

En ce qui me concerne, et la chacun s'inscit dans sa propre histoire, il faut dire aussi que j’ai envisagé une possible réussite sur ‘long terme’ car j’ai deux enfants dont je m’occupe essentiellement (papa ayant un travail type métro, boulot, dodo) et j’ai toujours travaillé en même temps. En plus, étant allemande arrivé en France à 19 ans comme fille au pair, j’avais très peur des épreuves théoriques sous la contrainte du concours ou mes notes ont été au final nettement meilleures qu’en pratique. De tous ces faits qui peuvent être perçus comme des « freins » (et des coups de blues j’en ai eu) ressort également une sorte de moteur qui permet de tenir le coup pendant ce marathon. Je dois également beaucoup à mes coachs (amies qui ont dû m’aider à retrouver de la confiance en moi de nombreuses fois).
En racontant ma vie de la sorte, j’ai presque envie de dire que tout le monde peut y arriver à condition d’y croire fermement, de s’obstiner, être prête à courir toujours le risque de ne pas l’avoir et se sentir fait pour enseigner les AP aux collégiens et lycéens.

Allez accrochez-vous, ça finira par payer !!!
_________________
Capes 2009
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hello
Membre actif
Membre actif


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 33
Localisation: Dans les nuages

Emploi: étudiante

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 00:19    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo pour ta réussite Diablange ! ca a du être dur! merci pour ces réponses, ça fait du bien de voir que certains l'ont eu qd mm au bout de plusieurs fois et d'acharnement. Certains disent que si l'on est pas admissible au bout de plusieurs essais, c que l'on a pas le niveau, qu'on est pas fait pour ça, qu'on perd son temps, à voir... Souvent g l'impression de le perdre, le dégoût du concours est naissant et se fait sentir, ms je ne me vois pas trop ds un autre secteur ( je rac ma vie :p) Shocked C vrai que les débouchés sont limités, et ac la réforme par dessus le marché, grrr. Qui vivra verra;
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mamiss
Membre très actif
Membre très actif


Inscrit le: 25 Juin 2006
Messages: 85
Localisation: nantes

Emploi: assistante d'éducation internat

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 08:43    Sujet du message: Répondre en citant

Excusez-moi, j' m'immisce dans la conversation même si je suis en espagnol... Je voulais juste dire que dans mon entourage beaucoup de mes amies ont réussi le concours après 5 ou 6 tentatives. Quant à moi, je l'ai tenté 4 fois... Et je l'ai eu quand mon esprit était occupé ailleurs (désir de bébé, et travail comme pionne en internat)... Je pense que le fait de ne pas aller aux oraux n'est pas significatif: en ce qui nous concerne (en espagnol) les écrits n'ont rien à voir avec les oraux; et quelqu'un qui a galéré pour passer la barrière des écrits, peut être très à l'aise aux oraux. (et d'ailleurs c'est souvent le cas)
Après je pense qu'on est tous confronté à ce moment que tu traverses: faut-il poursuivre? en suis-je capable? cela vaut le coup?
Et bien c'est à ce moment-là que tu dois te poser les bonnes questions...Par exemple, moi je savais que c'était mon futur métier et que d'une façon ou d'une autre j'y arriverai. D'où un entêtement obsesionnel qui a fait que j'ai mis ma famille et mes amis de côté pendant 4 ans. J'ai en queqlue sorte perdu 4 années de ma vie, en oscillant entre moments intenses de découragement et de déprime, et de bonheur supreme quand tu vois ton nom sur la liste.
Et maintenant, ces 4 années je vais les rattraper: donc oui, je pense que cela vaut le coup; faire le métier que tu aimes est très important pour ton futur..; C'est de la théorie tout ça; mais si tu continues, il faut être prèt à essuyer encore des échecs...ou pas. Lâche l'affaire si tu ne t'en sens pas capable.
Et il faut aussi avoir un super bon entourage qui essaye de te comprendre et qui ne te reproche pas tes sauts d'humeur! (on devient taré à force de le passer! lol)...
Bref j'arrête de blablater...
Bon courage!
_________________
2008: admise au capes externe
2008-2009: master 2 ( et agrégation)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sophie
Super Posteur
Super Posteur


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 203
Localisation: Gard

Emploi: Certifiée Arts plastiques

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 09:11    Sujet du message: Répondre en citant

ma petite participation... 6 années de contractuelle, 6 tentatives de CAPES externe infructueuses. Je suis passée parfois très loin, parfois à 0,5 points de l'admissibilité (je n'ai jamais suivi de formation, pas le temps). Je l'ai obtenu en interne (là j'avais droit à une formation), au bout de la 3ème tentative. Les deux premières fois, je suis passée à 0,5 points de l'admissibilité. Et l'an dernier, enfin, bingo ! Admissible à l'interne, et premier passage à l'admission, j'ai vaincu ! Donc voilà, je bossais aussi, certaines années sur 4 établissements, éloignés de 90km, j'étais seule avec ma fille (même pas de grands parents dans les parages). Je savais que le plus dur pour moi était l'épreuve de pratique (je n'ai jamais eu moins de 15 en théorie, mais le graphisme, le projet et moi...) et j'attendais en vain de pouvoir faire mes preuves lors de l'oral. Ce que j'ai pu faire l'an dernier. Une année de stage, et je sors de l'iufm avec des notes qui n'ont rien à voir avec celles que j'avais au concours (j'en serais presque fière, donc je vais les taire).
Donc voilà, tout ça pour dire qu'il faut parfois du temps. Et ce temps n'est jamais perdu. Tu muris et à mon sens tu finis par te rapprocher réellement des attentes du métier, par t'accrocher et par tellement le vouloir, que tu ne le prends pas à la légère ce métier, ce qui est un plus pour pouvoir l'exercer durant les 30 années à venir !
Si tu le veux vraiment, accroche toi ! Ca vaut le coup ! Persévérer n'est pas un acte désespéré, et tu réfléchis vraiment à ton engagement, à ton désir d'enseigner. A toi de voir où sont tes lacunes, tes difficultés et de te focaliser dessus. Bachoter, parce qu'il ne faut pas se voiler la face : ces épreuves ne sont que des étapes de sélection (au demeurant très contestables -coef 2 en pratique et 1 en théorie ? On cherche des graphistes ou des enseignants, des intellectuels ?). Tu verras le jour où tu intégreras l'IUFM que tu croiseras deux types de certifiés ou agrégés : ceux qui rament et prennent peu de plaisir dans l'exercice de leur métier (désolée, mais ce sont surtout les veinards, ceux qui ont eu le concours du premier coup, sans prendre le temps de se remettre en question, ni de se poser de question sur leur réel désir d'enseigner) et ceux qui avancent, se régalent chaque jour... Dans l'une comme l'autre des situations, on retrouvera de bons profs comme des profs qui pointent et attendent les vacances, mais ceux qui ont tenté le concours à plusieurs reprises savent pourquoi ils sont là, ce qu'ils font dans ce boulot, quelle est leur mission, et ça, c'est quelque chose que l'on ne pourra t'enlever, un départ bien plus conscient !
Je me suis un peu étalée, mais tout ça pour dire que si c'est vraiment ce que tu veux faire, ne lâche pas ! Persévère si tu en as les moyens ou donne-toi les si tu ne les as pas ! Si c'est vraiment ce que tu veux faire, continue !
Tout ce temps passé en préparations, en tentatives n'est pas du temps perdu, loin de là !
_________________
Ecole photo d'Arles, DEA lettres et arts, Aix
sept 2002-juin 2008:contractuelle APL et artzap
mai 2008:certifiée conforme à l'enseignement des arts plastiques (ce fut du rapide !)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
diablange
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 148
Localisation: 75

Emploi: bientôt PLC2

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 10:07    Sujet du message: Répondre en citant

Marci à Sophie et Mamiss d'avoir témoigné aussi; ça fait du bien de ne pas se sentir seule Very Happy .
Je voulais juste encore une fois souligner l'importance de l'entourage: dans mon cas par exemple, certains de mes anciens collègues m'ont conseillée d'essayer, pourquoi pas le capes d'allemand, que j'aurais peut-être eu plus facilement, qui sait? Mais ce n'est pas ce j'ai voulu faire!!!! Mon expérience en donnant des cours de langue était très chouette mais personnellement mélangée à une frustation car ce sont les AP que je voulais faire! Et puis aussi ma famille : j'ai trois tantes et oncles qui ont été prof en Allemagne ou le système des concours n'existe pas (on oasse ses exams et puis on est sur un liste d'attente, parfois pendant des années,...) Et quand je leur ai annoncé la nouvelle, il m'ont tous dit "on y croyait plus!!) Et je le sentais parfaitement.
Ce sentiment de resister, de s'obstiner contre toute sa famille, collègues, amis, n'est pas facile voire très déstabilisant.

Alors si vraiment on doute de ses capacités, je conseillerais de demander un avis à quelq'un de la matière, qui connais le système des concours etqui serait en mesure de t'évaluer objectivement, te montrer tes points fort et faibles. Mais pas à ceux qui n'y comprennent rien et qui te conseillent en tenant compte de la crise économique en plus.
Courage, courage, courage!
_________________
Capes 2009
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
andy.mc
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 14 Juin 2008
Messages: 154


Emploi: Etudiant

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 10:40    Sujet du message: Répondre en citant

Oh oui!! surtt ne pas écouter les gens qui n'y connaissent rien, ou qui ont des fausses idées sur le "concours" et non sur l'examen... une part de chance, bcp de travail.. pr moi la pratique a tjs étais mon truc on va dire, mais l'écrit oula c'etais ma bête noir, quant à l'oral, je crois que je m'ettais tjs rabaissé, du coups je n'avais pas vraiment d'expérience sans mes notes sous le nez...
et puis cette année aprés un premier essai, j'ai bossé comme une folle là ou ça péché, j'ai pris bcp sur moi pr me lancer ds l'oral, avc ou sans public, seul devant ma glace, ou devant les profs.
Cette année j'ai misé sur la complémentarité entre l'iufm et le ****, et bingo!!
a mon étonnement j'ai mieux réussi la ou j'avais plus de difficultés, c plus rien y comprendre, mais bon l'essentiel c de l'avoir!!

pr ma part j'ai eu un parcours scolaire dirons ns atypique, avc bcp d'echecs, de réorientation, et autres, mais bizarrement je n'ai jamais lâché, aujourd'hui c une revanche !!
je crois que si tu y crois, et que tu te bat ça finiras par payer!!
peut etre que la nouvelle version du concours te sera plus profitable, moi je sais que ds mon cas, il fallait que je l'ai soit cette année soit l'an prochain, qu'après mon avenir serais plus compromis...

le concours est comme un rouleau compresseur, il faut tt lui donner pr recevoir peu parfois, mais une fois que tu en es conscient, tu te dit que c l'hist de qq années, et ensuite tu pourras a ton tour essayer de transmettre ce petit bout de volonté et d'enthousiasme a des élèves qui peuvent parfois être ds le doute.. m^me si le métier n'est pas tt beau tt rose, essayer de faire aimé sa passion, c un belle enjeu malgré tt...

l'année de PLC2 est intense aussi déstabilisante, mais c aussi une année qui est riche et ou l'on apprend bcp sur soi, pr moi tt débuteras en septembre. glagla gla...

je pense qu'il n'y a pas a réfléchir si il faut refaire un an ou pas, le concours est encore sous cette forme encore pr une année, dc il faut y allez a fond et ne pas réfléchir, je pense que pr ceux qui pourrais ce dire, je suis vacataire je n'ai pas le tps de tt étudier comme les autres.. il faut ce dire ke cette experience du terrain aide aussi ds les epreuves, force de caractére et aisance plus naturel a l'oral sont de bon attouts!! que l'on apprend nul part!!

il ne faut pas hésiter a faire un retour sur soi, et voir ce qui ne va pas et bosser a fond!!

bon courage a vous!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
diablange
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 148
Localisation: 75

Emploi: bientôt PLC2

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

Citation andy.mc : pr moi la pratique a tjs étais mon truc on va dire, mais l'écrit oula c'etais ma bête noir,

Je reviens sur ce détail, car lors des épreuves j'ai vu certains travaux vraiment extraordinaires, d'autres un peu moins (sur un rapide coup d'œil!). Et en ce qui me concerne, je dirais en principe aussi que la pratique est mon truc et ce depuis longtemps sans quoi je n'aurais pas pensé pouvoir m'engager dans une telle entrprise. Mais les notes de concours ne suivaient pas, du moins ceux du premier tour, car je pense chez moi aussi il y avait quelque chose comme chez Sophie (le Capes, le projet et moi...), comme chez pas mal d'autres candidats.
Après 3 années de préparation avec le ****, j'avais la presque certitude que la pratique d'admission devrait se passer mieux, car les devoirs du **** pour cette épreuve là étaient tous au-dessus de la moyenne.

Ceci dit que si on a du mal au premier tour, et qu'au bout d'un moment on arrive à dépasser le seuil d'admisssiblité, il se peut que les épreuves suivantes se font avec beaucoup d'aisance et au final on se retrouve en haut de la liste!!
Ce qui n'est pas mon cas non plus car je me suis retrouvée avec une note à la limite de la disqualification (un pauvre petit point en pratique), car j'ai fait une sculpture en papier maché à l'aide d'un bottin tandis que les matériaux imprimés sont proscrits- d'autant plus qu'un des docs était une carte postale!! Il y a beaucoup de sens qui se produit dans ce rapport que je voulais mettre en valeur en "oubliant" l'interdiction) Et là, c'est vraiment la honte pour moi d'avoir été si négligeant à l'égard des conditions de l'épreuve que je connais en principe par cœur au bout de quatre ans!!!! Comme quoi, il y a aussi un peu de miracle parfois...

Je vous raconte tout ça car ça me trottine toujours la tête et cela pourrait peut-être avertir d'autres à vraiment se tenir aux consignes.
Mais aussi, car je remercie du fond du cœur le jury qui permets avec l'attribution d'un point en cas de non -respect des règles de rester dans le
concours!
Very Happy Very Happy
_________________
Capes 2009
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lenore1
Membre occasionnel
Membre occasionnel


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 18
Localisation: roubaix

Emploi: bientôt plc2

MessagePosté le: 03 Juil 2009, 21:53    Sujet du message: Répondre en citant

Félicitation Diablange pout ton 18!!!C'est que tu es vraiment faites pour ça^^ Par contre tu as raison de mettre en garde, ta sculpture avait pourtant l'air vraiment chouette, c'est dommage de ne pas connaître sa "vrai valeur" à cause d'une petite erreur, mais c'est aussi ça le concours.
Je fais parti de ces gens qui l'on eut du premier coup, et j'avoue que personnellement, familiallement, amicalement et financièrement je n'aurais pas pu le tenter plus de 2 fois. Maintenant, il ne faut surtout pas baisser les bras, la notation de la pratique reste très aléatoire selon le jury, et la dessus je pense que la chance joue pas mal.
Courage à tous ceux qui ne l'ont pas encore eut!!N'oubliez pas de souffler et de prendre un peu de temps pour vous.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
eyeless
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 10 Fév 2006
Messages: 980
Localisation: de l'autre côté du miroir

Emploi: T1 arts zap

MessagePosté le: 04 Juil 2009, 11:24    Sujet du message: Re: Jamais admissible au capes, faut il abandonner croyez vo Répondre en citant

hello a écrit:
Plusieurs tentatives, jamais admissible... y'a t-il des gens dans ce mm cas, qui finalement l'on qd mm eu? Ou trouvez vous la motivation? Sinon, vers quoi ceux qui ont ratés ce sont -il réorientés, les apl étant légèrement bouchés ( à part prof ). Merci ! Razz


Je suis tout a fait d'accord avec le reste de l'assemblée. A toi de te poser les bonnes questions: quelles sont tes limites? Dois-tu travailler? peux-tu continuer à étudier?

pour ma part j'ai tenté le Capes AP 3 fois, et je n'ai été admissible qu'une fois. J'ai passé le PLP 3 fois et j'ai été admissible 3 fois (la dernière fut la bonne). Pour le capes j'ai passé une année à l'iufm à bosser comme une dingue, pour ne pas être admissible. Puis j'ai commencé à bosser, à faire des remplacements et ça m'a bcp aidé. J'ai pu voir que j'avais vraiment des capacités, là où je ne pensais pas en avoir. C'est la dessus que je voulais revenir, qd tu dis "les arts plas st légèrement bouchés (à part prof)", j'ai un peu de mal avec cela parce que j'y ai bpc réfléchi qd j'étais au chômage, et la fac, l'université, les sciences humaines sont pleines de ressources. Qd tu regardes le contexte au plus près, que tu fasses, lettres, langues, histoire-géo, ou même maths, les débouchés sont peu nombreux. Par contre en fouillant bien, qqn qui a fait la fac, des études en sciences humaines a des compétences très variées (autonomie, curiosité, culture, capacité d'analyse, etc.) qui sont des compétences très importantes et nécessaires ds n'importe quel métier.
On oublie parfois que pour "avoir" un métier, un travail quoi, il faut s'y former. La fac ou les concours ne forment pas au métier de prof, par exemple. Plombier, électricien, artisan coiffeur ou ébéniste sont des métiers qui sont préparés et auxquels on peut te former. Un matheux, un scientifique pourra se tourner vers les métiers de l'électronique, vers la plomberie, la domotique et les systèmes informatisés. Un plasticien, un manuel à une profusion de métiers qu'il ne connait pas et vers lesquels il peut se tourner. Le tout est de savoir ce qu'on veut! J'ai découvert ça avec mon expérience en lycée pro, je n'imaginais pas que l'offre de formation pouvait être aussi variée. Malheureusement elle reste méconnue et dévalorisée!

Tout ça pour dire quoi, parce que je m'étale, je m'étale...si tu ne trouves pas ta voix ds le professorat, il y a d'autres chemins...comme dans ce poème de Robert Frost.
Tu y arriveras, restons positif!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
reinette
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Sep 2007
Messages: 132
Localisation: très au sud!

Emploi: vacataire arts appliqués en LEP

MessagePosté le: 04 Juil 2009, 20:43    Sujet du message: Répondre en citant

pour ma part j'ajouterais qques questions:
qu'elle préparation/formation ai je eu? a t elle convenu...?

moi qui ai présenté deux fois l'agreg, une fois le capes et une fois le plp sans jamais accédé à l'oral je me suis apperçue que la seule fois où je suis passé près et bien c'était avec les cours du **** d'une amie (les autre sfois j'ai fait total free lance et je suis abonnée à 9 à l'écrit). j'avais alors eu 12 à l'écrit ce qui est très bien pour l'histoire de l'art au capes. j'avais eu 10 en esthétique et gros plantage en pratique. j'ai tjs des plantages en pratique en fait Very Happy
donc cette fois je me dis que je vais préparer avec le **** en vrai suivi. mais je ne sais pas encore quoi... ça va dépendre si le plp est ouvert ou pas...

après je sais que je veux être enseignante et j'ai une expérience d'une année complète à temps plein et une à venir très probablement...
et là par contre je ne trouve pas juste d'être bcp moins payée que mes collègues pour le mm job, qu'on me dise que je n'ai pas le niveau du concours mais que je doive gérer seule des CCF ( controles en cours de formation dont les notes comptent pour le bac pro) et mm que des collègues de français dans la mm situation que moi (sans le concours donc mais enseignant) corrigent les épreuves des diplomes! mais bon c'est un autre débat...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eyeless
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 10 Fév 2006
Messages: 980
Localisation: de l'autre côté du miroir

Emploi: T1 arts zap

MessagePosté le: 05 Juil 2009, 11:57    Sujet du message: Répondre en citant

salut Reinette

tu as raison de parler de la préparation, elle est importante. Qu'elle soit dispensée par le **** ou par l'IUFM ou par une boîte privée, elle prépare à la même chose mais, d'après ce que vous semblez tous dire, de façon très différente.

Par contre pour le PLP AA, il n'existe pas de formation par correspondance. Qq IUFM préparent au concours qd même (Nîmes, Toulouse, Antony et Strasbourg), sinon il faut se débrouiller tt seul! Certains rectorats proposent des préparations au PLP à l'interne. A voir si tu es éligible, donc.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabire
Membre très actif
Membre très actif


Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 71


Emploi: iufm

MessagePosté le: 05 Juil 2009, 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

je m'insère dans votre discussion pour apporter ce que j'ai vécut:

pour moi ce fut la première année et je n'ai pas été admise. alors grosse baffe dans la figure parce que certains de mon iufm n'avaient pas le niveau (d'après mon formateur). par contre, je suis bien contente d'avoir fait parti des admissibles avec 4 points d'avance mais cela n'a servit à rien vu les taules que j'ai eu (7 à l'oral: ma franchise et mon trop naturel m'a bousillé et 4 à l'expression plastique).

Citation:
Cette année j'ai misé sur la complémentarité entre l'iufm et le ****, et bingo!!

j'ai également pris le **** (en plus de l'iufm) et franchement, j'en suis mécontente...sauf pour les cours d'HIDA où il n'y a rien à dire.

ensuite, je me suis beaucoup remise en question, pourquoi j'ai foiré, qu'est ce qu'il aurai fallu que je fasse? etc...
alors je sais à peu près les erreurs à ne pas refaire pour l'an prochain même si le moral est au plus bas (juste par le fait que la dure loi du concours ne prend pas en compte ceux qui bossent comme des acharnés alors que trois branleurs dans mon iufm l'ont eu...) puis je me dit que j'ai une avance sur les nouveaux du fait que je sais à quoi m'attendre...

en tout cas la bonne nouvelle est que les programmes ne changent pas, le BO est tombé dc pas besoin de repayer le **** et ainsi simplement approfondir en prenant plus de recul sur ce concours.
ensuite je croise les doigts pour que les épreuves ne soient pas à Paris parce que le portefeuille en à pris un coup Smile !

en tout cas courage pour ceux qui sont comme moi, les autres je vous félicite pour votre persévérance!
reste à passer des vacances de m**** et une année de plus à en ch*** Smile
_________________
2006-2007: deug arts plastiques
2008 : obtention licence d'arts plastiques
2009 admissible, 2010 non admissible, 2011 ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
diablange
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 148
Localisation: 75

Emploi: bientôt PLC2

MessagePosté le: 05 Juil 2009, 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Lenore, pour tes félicitations - et encouragements pour la suite. Et en effet, j'aurais bien aimé avoir une "vraie note". Mais pour cela j'aurais dû aménager certaines choses...-mais l'essentiel est que j'ai pu l'avoir quand-même.
Est-ce toi d'ailleurs, la candidate aimable qui m'a dépanné avec une cartouche d'encre pour le commentaire? Sinon, je lance un avis de remerciement à inconnu Very Happy .

Fabire, pourquoi tu dis que ton naturel et ta franchise t'ont joué un mauvais tour à l'oral? Il me paraît en effet que ce sont des qualités essentielles pour cette épreuve et je te conseillerais presque de les préserver pour l'année prochaine.
Et puis, même si certains admis(es) peuvent prendre peut-être un peu la grosse tête ou se la jouer un peu d'une façon ou d'une autre, le qualificatif que tu leur attribues fait un peu mauvaise perdante- surtout sur un forum qui est lu par beaucoup plus de monde que ceux qui postent. Tu comprends ce que je veux dire? Reconcentre toi après un repos bien mérité sur ton prochain passage et fonce. Ca va payer!
_________________
Capes 2009
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabire
Membre très actif
Membre très actif


Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 71


Emploi: iufm

MessagePosté le: 05 Juil 2009, 22:36    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
le qualificatif que tu leur attribues fait un peu mauvaise perdante- surtout sur un forum qui est lu par beaucoup plus de monde que ceux qui postent. Tu comprends ce que je veux dire?


je ne vise personne sur ce forum, ni les personnes qui le lisent, j'ai employé ce qualificatif parce que (je tiens quand même à préciser que je m'entends très bien avec eux) ils me l'ont dit eux même qu'ils ne foutaient rien Smile
sinon je ne me permettrait en aucun cas de dire ça.
après je suis quand même contente pour eux parce que ce sont des copains, mais c'est pour juste dire, qu'eux ont pris un certain recul face au concours et dc qu'il me semble important d'en avoir pour l'an prochain (dans mon cas).
_________________
2006-2007: deug arts plastiques
2008 : obtention licence d'arts plastiques
2009 admissible, 2010 non admissible, 2011 ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
reinette
Membre incontournable
Membre incontournable


Inscrit le: 04 Sep 2007
Messages: 132
Localisation: très au sud!

Emploi: vacataire arts appliqués en LEP

MessagePosté le: 06 Juil 2009, 08:56    Sujet du message: Répondre en citant

pour la prépa de l'année prochaine, étant en poste à temps plein je n'ai pas bcp de temps devant moi.
déjà cette année j'ai eu de la chance que ça tombe sur l'assemblage sinon j'étais cuite. j'avais visé un peu trop grand pour l'année dernière: 1ère année d'enseignement direct cash comme ça (je suis jamais allée à l'IUFM) sur le tas à temps plein,plus prépa plp et capes. alors j'ai pas eu le temps de tout approfondir pour le capes et j'ai mm quasi zappé un des deux sujets...
cette année je me tate entre l'inscription chez qui vous savez et à la prépa de montpellier via le metice... mon budget ne me permettra que l'un ou l'autre. alors je me donne encore un mois pour y réfléchir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> News - ArtsPlas Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Les propos violent, diffamatoire, xénophobe, raciste, pornographique, sexiste ne sont en aucun cas tolérés sur ce forum.

L'administrateur du forum se dégage de toute responsabilité concernant les propos tenus par les utilisateurs de ce forum.

annuaire